Le pôle drones devient Altamétris

Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, salue la création par SNCF Réseau d’une filiale dédiée à l’exploitation de drones pour la surveillance des infrastructures, Altamétris.

Les drones constituent un outil très performant pour la surveillance des infrastructures, notamment les équipements difficiles d’accès. La filiale qui vient d’être créée répond à l’ambition d’un déploiement opérationnel rapide et maîtrisé des drones au sein du système ferroviaire.

Pour Alain Vidalies, « avec la création d’Altamétris, SNCF Réseau se place comme acteur de référence dans cette activité, au bénéfice à la fois de la filière drones et des performances ferroviaires ».

Challenge SNCF traindroid, une première place !

L’équipe dont je fais partie vient de remporter le challenge SNCF traindroid !

Le robot que nous avons proposé pour le diagnostic des brosses de contact a su répondre à tous les critères et a séduit le jury. Il faut dire qu’en fusionnant des données de télémétrie laser et de vision stéréo, tout en passant par une agilité et une capacité tout terrain, il avait de quoi séduire !

Continuer la lecture de « Challenge SNCF traindroid, une première place ! »

La SNCF, les drones !

Je l’intègre comme spécialiste en traitement d’images et développeur d’applications métiers. Je vais pouvoir me consacrer à de nouveaux challenges et mettre à profit toute mon expérience dans des projets passionnants !

Le pôle drones, c’est tout ça :

MAV, la Hongrie

Je me déplace en Hongrie pour l’installation de portiques de détection de gabarit. Projet complexe puisqu’il s’agit de valider le gabarit d’un train se déplaçant jusqu’à 160 km/h. Et d’envergure puisqu’il s’agit d’équiper 17 sites.

Je suis très fier du software réalisé pour ce système. Non seulement car il combine la gestion de multiple capteurs, mais surtout pour son design qui permet à un seul exécutable d’être reconfiguré pour s’adapter à toutes les configurations possible.

Les USA !

Je viens de d’atterrir à Chicago où je vais passer une semaine à installer des systèmes de vision sur un train de mesure de la société ferroviaire Canada National qui est l’une des deux plus grande compagnie ferroviaire canadienne.

Sustrail

Je me déplace en Roumanie pour installer et tester des systèmes intelligents et sans fil pour la mesure de température de boite d’essieux, dans le cadre du projet européen sustrail qui a pour objectif la montée en performance du système de fret européen, en assurant une meilleur fiabilité et une baisse des coûts de maintenance.

Maxbe

Je rentre à peine du Portugal ou j’ai passé une semaine à installer et tester une double barrière de détection de train, mesure de vitesse et comptage du nombre d’essieux, dans le cadre du projet européen Maxbe, qui se focalise sur une meilleure gestion de la maintenance et le diagnostique des roulements d’essieux.

Rail-3T

Je participe à l’installation et aux essais des systèmes de vision et d’odométrie dans le cadre du projet Rail-3T, qui vise le développement d’une application industrielle innovante d’aide à la maintenance prédictive de l’infrastructure ferroviaire, focalisée sur le rail.

RAIL-3T a pour objet la réalisation d’un équipement, associant dans un même système, les courants de Foucault, la technologie Ultrason jusqu’à 100 km/h, et la vision artificielle, capable de :

  • Inspecter l’intégrité de la tête du rail de la surface de roulement jusqu’à la partie interne,
  • Définir un suivi évolutif des défauts du c?ur du rail jusqu’en surface,
  • Améliorer la détection successive et le suivi du défaut, ce qui permettra d’optimiser la maintenance grâce à un pronostic fiable et une meilleure planification,
  • Eliminer la détection de certains faux défauts par la redondance des technologies employées,
  • Augmenter les temps de disponibilité du réseau tout en agissant sur sa sécurité intrinsèque par l’accroissement de l’efficacité de la maintenance introduite (vitesse d’exploitation à 100km/h, réduction par 3 du nombre de sillons nécessaires, meilleure détection des défauts, diminution des casses de rail).

Ingénieur Systèmes chez Mermec

Depuis ce mois de juin, j’ai rejoint la filiale française de Mermec en tant qu’ingénieur systèmes.

La société Mermec, groupe italien, développe et commercialise des solutions d’aide au diagnostic des infrastructures ferroviaires et du matériel roulant. Ces systèmes peuvent être fixes ou bien embarqués sur train.

Ma mission principale sera la conception et développement logiciel, mais également la participation à l’installation des systèmes et leur mise en fonctionnement.